La rayonne

La rayonne

OU SOIE ARTIFICIELLE,

  • Un point sur la composition de nos paréos. Si certains sont en voile de coton, la majorité sont en soie artificielle (ou rayonne).
  • La composition de chaque paréo est précisée pour chacun d'eux.
  • Jamais de fibres synthétiques pour nos paréos contrairement à beaucoup de paréos industriels à bas prix (ou pas !) fabriqués en polyester.

Inventée en 1884, par les Français Hilaire de Chardonnet et Auguste Delubac puis brevetée par Cross, Bevan & Beadle au Royaume-Uni en 1892, la rayonne permettait de remplacer la soie en étant plus économique.

La rayonne est un matériau à base naturelle fabriqué à partir de cellulose obtenue à partir de pâte de bois ou de coton.

En fonction du tissage, on obtient différents types de rayonnes comme le challis, mais également le jersey, le shantung, l’organza…

Concernant l’entretien, la rayonne se lave à l’eau froide ou tiède. On peut la laver à la main ou à la machine, mais au cycle délicat, ou alors faire nettoyer à sec. Comme le lin, la rayonne se repasse mieux lorsqu’elle est encore légèrement humide et sur l’envers du vêtement.

Souvenez-vous, vous avez deux grandes familles de fibres, les fibres naturelles (d’origine animale ou végétale comme la laine ou le coton) et les fibres chimiques, qui sont obtenues à partir d’une réaction chimique.

La rayonne comme le polyester appartiennent aux fibres chimiques : cela signifie que l’une comme l’autre va subir des traitements chimiques pour être transformées en fibre.

Pour autant les fibres chimiques sont elles-mêmes divisées en deux sous-catégories très différentes :

  • Les fibres artificielles auxquelles appartient la rayonne
  • Les fibres synthétiques auxquelles appartient le polyester

Les fibres artificielles sont fabriquées à partir de matières naturelles auxquelles il est nécessaire d’apporter un traitement chimique pour qu’elles puissent être transformées en fibres.

Les fibres synthétiques sont obtenues comme leur nom l’indique par synthèse entre différents composés chimiques. La grande majorité d’entre elles proviennent de la synthèse d’hydrocarbures ou d’amidon.

Cette différence fondamentale entre les fibres artificielles et les fibres synthétiques posée, on se doute que même si elles peuvent parfois avoir un aspect similaire, leurs propriétés ne seront pas les mêmes.

Quelle différence donc entre une rayonne et un polyester ?

Commençons donc par apprendre à reconnaître une rayonne d’un polyester grâce à un test simple, celui de la combustion. Il vous suffit d’un briquet, d’une coupelle et d’un échantillon de votre tissu.

Ce test est l’occasion de se rendre compte que la frontière est mince entre une fibre naturelle et certaines fibres artificielles (les fibres artificielles proviennent pour la plupart de la cellulose des végétaux mais leurs propriétés et leur comportement est déterminé chimiquement par l’homme). En effet, que l’on soit face à du coton, du lin ou face à une rayonne (d’origine cellulosique aussi…), la combustion va être identique.

Les propriétés de la rayonne en font un textile très séduisant puisqu’elle concilie à merveille les qualités de certaines fibres végétales dont elle est proche comme le coton et les avantages conférés par un retraitement chimique.

Comme le coton donc, un textile de rayonne possède un fort pouvoir absorbant et ne feutrera pas.

En revanche le retraitement chimique de la cellulose lui confère cet aspect soyeux, fluide et beaucoup moins cassant qu’une fibre de coton pure. Selon la composition du textile, certaines rayonnes froisseront moins que d’autres, le retraitement chimique appliqué permettant de limiter cet inconvénient.

PAIEMENT SECURISÉ
Plateforme 3D secure
Service client
Réponse garantie
Expédition rapide
Traitement sous 48H
Satisfait ou remboursé
15 jours pour changer d'avis

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,